0

Bouvines 2014, entre ciel et terre

6 juillet 2014geants

Les géants font partie du patrimoine de la région et dans beaucoup de communes, ils sont très souvent la mémoire de personnages historiques ou de légendes ayant marqué geantl’histoire locale.

Parmi les initiatives prises par l’association BOUVINES 2014 à l’occasion du 8ème centenaire, la création d’un géant a été décidée.

Son baptême est prévu le 6 juillet 2014 dans le cadre des Médiévales de Bouvines. Il donnera lieu à un rassemblement et un défilé de géants dans la plaine de Bouvines.

Notre géant suit la tradition, c’est-à-dire qu’il sera porté à dos d’homme. Il est réalisé par Dorian DEMARCQ, facteur de géant, qui est en train de nous bâtir une figure de 3.50 mètre. Philippe Auguste s’introduit au sein de la grande famille des géants qui par leur taille imposante donne l’impression de côtoyer le ciel. C’est pourquoi nous avons choisi comme titre de la manifestation, « Bouvines 2014, entre Ciel et Terre ».

Pour accompagner la commémoration des 800 ans de la bataille de Bouvines (1214-2014), considérée par de nombreux historiens comme fondatrice de la nation française, Bouvines 2014 propose une batterie d’évènements dont ce rassemblement de géants, venant du Nord-Pas-de-Calais ainsi que des pays voisins (ex : Belgique). Le but est que cet évènement se déroule dans un esprit festif et d’unité autour de la célébration du baptême de Philippe Auguste.

En 1214 les seigneurs et les communes se sont rassemblés autour du roi capétien pour livrer et gagner la bataille. Aujourd’hui c’est le baptême de Philippe Auguste qui réunit, afin de fêter ensemble l’importance de ce fait historique facteur de l’unification de la France.

 

Tous renseignements auprès de

Simon TOUMIT
Tel : 09 64 40 32 37
simontoumit.bouvines2014@gmail.com

 

 

0

Philippe-Auguste en cours de construction. Dorian DEMARCQ Portrait du facteur de notre PhilippeAuguste.

Portrait du facteur de notre Philippe-Auguste.

Créateur et restaurateur de géants depuis 1999, Dorian DEMARCQ possède un parcours peu commun.  Au cours de ses d’études à l’ESAAT de Roubaix, il effectue un stage avec Nicole CUGNY et Stéphane DELEURENCE pour aider à la construction du géant de Lille, Phinaert. Suite à cela, il choisit de se spécialis

geant1

er, lui le vannier de formation, dans la conception et l’entretien des géants en collaborant, encore aujourd’hui, avec ses anciens maitres. D’abord à Lille et aujourd’hui derrière l’hôtel de ville de Ronchin, Dorian DEMARCQ continue de créer et de restaurer des géants, et ce depuis 15 ans. En 2014, Dorian et Nicole ont déjà créé 3 géants, le suivant est Philippe Auguste.

Les étapes du projet.

Premièrement, Dorian a été mis en contact avec notre historien local Jean-Louis PELON, qui, après un travail de recherches historiques sur Philippe-Auguste et sur les tenues du XIIIème siècle, a pu fournir à Dorian les éléments utiles à la conception du projet.

S’en est suivi la réalisation des croquis qui ont été présentés à l’association Bouvines 2014. Une fois validés, Dorian s’est lancé dans la réalisation du Philippe-Auguste.

Aujourd’hui, Dorian se penche sur le buste, les bras, les mains et la tête de Philippe Auguste, tandis que Nicole se charge de la cotte de maille et de la robe. Les travaux sur ce géant ont débuté depuis 1 mois environ, sachant que « Le temps de construction d’un géant varie selon ses attributs (taille, poids, matériaux…), mais en général il faut compter 2 à 3 mois, ce qui est le cas pour Philippe Auguste » explique Nicole CUGNY. Bouvinois, votre géant sera chez vous fin mai.

Le choix Dorian DEMARCQ.

L’association Bouvines 2014 a voulu un facteur local, très présent dans la région et facile à contacter. De plus, Dorian n’est pas qu’un simple artisan mais artisan d’arts. Il possède plusieurs compétences artisanales. Vannier d’origine, il peut également s’improviser sculpteur, peintre ou encore menuisier.

 Qu’est ce qu’un facteur de géants ?

C’est un artisan d’arts qui crée et restaure les géants en usant de procédés très différents comme la vannerie, la sculpture, la peinture, la menuiserie, la couture… Ce créateur aux casquettes diverses donne naissance au symbole, à l’image d’une ville et contribue ainsi à son patrimoine.

 Dorian et Bouvines 2014.

Le projet qu’il réalise avec Bouvines 2014 ne le laisse pas indifférent, loin de là, « Les 800 ans de Bouvines sont un évènement unique et particulier, à ce titre ce projet est motivant » explique-t-il. Dorian voit même une continuité dans le rassemblement de géants, « On espère pouvoir participer à quelque chose de pérenne à Bouvines, que ce soit tous les ans ou sous forme de biennale avec les géants ».

 

Download (PDF, 858KB)

0

Fête des Chapons – « Notre géant Philippe Auguste s’invite »

Arrivé le vendredi 6 juin à Bouvines, Philippe Auguste repart dès dimanche pour son premier défilé. Lequel aura lieu à Marquette-lez-Lille, dans le cadre de la 46ème fête des Chapons. Il sera ainsi présenté aux autres géants présents lors de cette manifestation et en particulier à sa future marraine, Jeanne de Flandre. Cette première sortie sera l’occasion de montrer l’entente et la collaboration entre la commune de Marquette et Bouvines 2014. De ce fait, nous honorons le partenariat entre nos deux structures.

De plus, Jeanne de Flandre et Philippe Auguste sont contemporains l’un de l’autre. En effet, d’abord élevée sous la tutelle du souverain capétien, Jeanne deviendra l’épouse de Ferrand de Portugal, alors comte de Flandre. Ce dernier fit partie des coalisés au roi de France lors de la bataille de Bouvines de 1214. Dès suite de cette bataille, Ferrand sera fait prisonnier et enfermé à Paris.
Cette 46ème fête des chapons sera donc l’occasion pour Philippe et Jeanne, de se retrouver dans un cadre de Paix et de festivités.

0

Bouvines à l’heure médiévale avec son nouveau géant Philippe-Auguste

Article La Croix du Nord – Anne-Sophie HOURDEAUX

LE regard est franc et doux, la moustache bien taillée, le costume élégant. Fier et sédui­sant, cet homme-là n’est pas n’importe qui : il est roi. Guer­rier certes, avec une épée à sa ceinture, mais une main ten­due en guise de proximité avec son peuple. Ce roi-là est fran­çais. Il s’agit de Philippe Auguste. Le vainqueur de la bataille de Bouvines en 1214 revient sur les pas de sa vic­toire, pour vous emmener dans un voyage à travers le temps.Bouvines jusque-là n’avait pas son géant. C’est chose faite grâce aux festivités autour des 800 ans de la bataille, et grâce au talent du facteur de géants Dorian Demarcq (basé à Ron­chin). Philippe Auguste rejoint donc la grande famille des géants, tradition bien ancrée dans notre région. Avec ses 3,40 mètres de haut et ses 40 kg, il en impose, drapé dans sa côte de maille et son manteau bleu roi piqueté de fleurs de lys dorées, arbo­rant sa couronne. La main droite est ouverte, paume vers le haut, en guise de paix et d’accueil. « C’est un clin d’oeil au dernier vitrail de la bataille de Bouvines, présent dans l’église Saint Pierre. On y voit le roi de France après la bataille, avec ce geste d’ouver­ture vers son peuple », explique Simon Toumit, étudiant en management et valorisation économique du patrimoine, en stage à la mairie de Bouvines pour 6 mois. Il est en charge plus spécifiquement du bap­tême du géant.

Le nouveau géant a été créé par Dorian Demarcq

Le nouveau géant a été créé par Dorian Demarcq

Un baptême avec 22 « cousins »

Philippe Auguste a pris place pour l’instant dans la grande salle de la mairie. Il a déjà fait une première sortie, invité à la fête de la confrérie des cha­pons à Marquette le 6 juin der­nier. Mais le grand événement que le roi attend, c’est son bap­tême, qui aura lieu dimanche 6 juillet. Le départ d’un cortège de 22 géants des environs aura lieu à 11 h, d’un parking situé rue du Maréchal Foch. Les mar­cheurs rejoignent la mairie de Bouvines vers 11 h 30, où les attend Philippe Auguste. Puis le cortège redémarre, direction le jardin de l’UFCV (Union fran­çaise des colonies de vacances). Plus de 200 personnes accom­pagneront les géants !« Philippe Auguste fermera la marche avec son parrain, Gil­bert de Quicampois de Ville­neuve d’Ascq, et sa marraine, Jeanne de Flandre de Mar­quette. Arrivé sur place, il remontera l’allée faite par les géants, avant d’être baptisé. Des musiciens seront présents : l’Or­féon Jazz Band Circus de Tour­coing, les harmonies de Rosult, Hornaing et Ath en Belgique. Des dragées seront distribuées », précise Simon Toumit.La volonté est de créer une association autour de ce nou­veau géant, pour le faire vivre et l’emmener dans des fêtes à travers toute la région.

Village et spectacle médiévaux

L’événement prend place dans un grand week-end de festivi­tés, puisqu’un spectacle, impli­quant 70 figurants, une troupe équestre, des cascadeurs et 200 bénévoles, s’installe pour 4 représentations nocturnes (du 3 au 6 juillet). La bataille de Bouvines sera contée en 30 tableaux, mis en scène par Emilie Tommasi.Une équipe de costumières et une autre d’accessoiristes ont aidé bénévolement à l’organi­sation. Lundi 30 juin, Lucien, Jean-Paul, Daniel et Xavier étaient encore en train de pein­dre et de réparer des épées et boucliers en bois ! Chaque soirée se conclut par un feu d’artifice. Samedi 5 et dimanche 6 juillet, c’est un vil­lage médiéval qui sera recons­titué dans les prés de Bouvines pour parfaire cette ambiance XIIIe siècle.

Le week-end est hautement familial, puisque les animations sont variées et ludiques. Une pâture sera l’écrin du village médiéval (située rue Saint Hubert), qui comptera des artisans (potier, forgeron, enlumineur…), des démonstrations (maniement des armes), un marché aux couleurs du Moyen Âge, des ateliers pour enfants (conteur, initiation à la forge, écriture à la plume, modelage), des spectacles (théâtre, marionnettes, acrobatie…).

Si la pluie…

Mais attention : si le village médiéval des 5 et 6 juillet est ouvert à tous, le son et lumiè­res est complet depuis plus d’un mois. Chacune des quatre présentations verra 1 500 spec­tateurs ! Une seule incertitude qui fait frémir tous les organisateurs d’événementiels en plein air : la météo. Si la pluie et les orages s’invitent en fin de semaine, il faudra annuler la quasi-totalité des rendez-vous.

Entrée pour le village médiéval (5 juillet 14 h à 20 h et 6 juillet 10 h à 20 h) : 2 €. Autres rendez-vous : Tour de France à Bouvines-Cysoing le 9 juillet ; marche et concert de la paix le 20 juillet, 800 ans de la bataille le 27 juillet (messe, concert). Rens. : 09 64 40 32 37.