0

Commémoration officielle

 

Le déroulement de la journée du 27/07

2

 

Messe commémorative

Cérémonie A 10h00 en l’église Saint-Pierre de Bouvines

Célébrée par Monseigneur Ulrich, archevêque de Lille et l’Abbé Nicolas Duquesne au sein de l’Eglise Saint Pierre de Bouvines. En présence de Monseigneur Podvin ainsi que de nombreux officiels et personnalités.

 

Dépôt de gerbe3

Recueillement à 11H30 au Monument Commémoratif

Dépôt d’une gerbe au monument par la municipalité de Bouvines.

Ce recueillement sera accompagné d’un cortège d’enfants en costumes d’époques portant des drapeaux à l’effigie de la France et de l’Europe. En présence de la fanfare des anciens du 43ème Régiment de l’Infanterie de Lille ainsi que les pompiers du centre de secours « Lille-Bouvines ». Ce recueillement sera suivi d’une allocution du Maire.


4

5

Concert des chorales

Concert à 14h30  - Manifestation ouverte au public
Parc du château du château du Monastère

Cette manifestation regroupe plus de 200 choristes venus d’horizon différents : l’Autriche, la Belgique et la France.
La chorale de Bouvines « LE CANTUS » dirigé par Monsieur Descamps fera partie du chœur.
Les choristes seront accompagnés d’un quatuor et d’un jeune soliste international de renom, Sébastien Soulès. Ils interpréteront l’Hymne à la Paix « la Cantate Liberté » composé par Monsieur Calmette.

 Pot de clôture des festivités à 16h30

0

Cantate Liberté par le Cantus de Bouvines et 500 choristes

« Sur mes cahiers d’écoliers, sur mon pupitre et les arbres,cantus (Copier)
Sur le sable et sur la neige, J’écris ton nom…
Sur toute chair accordée, sur le front de mes amis, sur chaque main qui se tend, j’écris ton nom,
Et, par le pouvoir d’un mot, je recommence ma vie,
je suis né pour te servir, pour te nommer,
Liberté, liberté, liberté »

Ce célèbre poème de Paul Eluard, composé en 1942, fut parachuté sur toute la France par les avions de la RAF anglaise… Mis en musique par le compositeur français Roger Calmel, la « Cantate Liberté » fut créée à Caen, dans les années 60, pour fêter l’anniversaire du débarquement de Normandie du 6 juin 1944.

Cette cantate sera chantée dans le parc du château de Félix Dehau, le dimanche 27 juillet au cours du concert final des festivités de Bouvines 2014, par un grand rassemblement de choristes venus de toute la région, et même de plus loin… mais aussi d’Allemagne, d’Angleterre, d’Autriche, de Belgique… et sera accompagné par le Brass Band du Nord-Pas-de-Calais pour célébrer l’Europe, la Jeunesse et la Paix. Adapté au thème universel de la 9ème symphonie de Beethoven, L’Hymne européen sera clamé par toute l’assistance et clôturera cette exceptionnelle journée.

Tous ceux qui seraient intéressés pour s’unir aux choristes et participer à la « Cantate Liberté » et à « l’Hymne européen » sont les bienvenus. Le Cantus de Bouvines souhaite réunir 500 chanteurs. Des répétitions sont organisées à Cysoing, à la cadence d’un dimanche matin par mois, d’ici le 27 juillet 2014. Prochaines répétitions les dimanches, de 9h à midi, les 19 janvier, 16 février, 25 mars,13 avril,18 mai, 29 juin. Il faut prévoir la participation aux répétitions générales des 25, 26 et 27 juillet, avant le concert.

Pour toutes inscriptions ou renseignements, laisser un message au cantusdebouvines@gmail.com ou se présenter à l’école de musique de Cysoing, près du collège Paul Eluard. Mais il est prudent de s’annoncer. Rassembler un grand nombre de choristes nécessite des salles adaptées…

 

0

François Hollande à Bouvines en juillet?

Voix du Nord – 26/01/2014

Maire et président de l’association Bouvines 2014, Alain Bernard est catégorique : « Le dimanche 27 juillet 1214 est une date importante dans l’Histoire de la France car c’est ce jour-là qu’est né le sentiment d’appartenance nationale  » Le jubilé a donc reçu le label « Commémoration nationale » du ministère de la Culture et une invitation officielle a été envoyée à François Hollande pour le dimanche 27 juillet 2014. D’autres personnalités ont également été invitées, comme l’académicien Alain Decaux, « un homme du Nord qui connaît bien Bouvines, pour donner des conférences ou simplement par sympathie. »

Le spectacle aura des formes artistiques très diverses : « théâtre, chant, cascades, danses des drapeaux, séquences filmées, pyrotechnie… » Un temps envisagé au Stade Pierre-Mauroy, le son et lumière aura finalement lieu dans le village. « On bénéficiait d’une mise à disposition gratuite du stade, mais la scène et les décors restaient trop chers à installer. Et finalement ce n’est pas plus mal car cela donnera une plus grande spécificité au spectacle. ». Quatre représentations sont prévues (du 3 au 6 juillet), ainsi qu’une cinquième « grandiose » sur la place de Tournai, la ville belge s’associant aux festivités.

0

Bouvines: 200 choristes en répétition avec François-Pierre Descamps, professeur au Mozarteum de Salzbourg

Article Voix du Nord – 27/05/201477

La préparation de la commémoration officielle du dimanche 27 juillet passe par la musique.

609025384_B972786823Z.1_20140526161607_000_G7M2GJ38N.1-0

Le Cantus de Bouvines, son maître de chœur Paul Descamps et d’autres chorales redoublent d’efforts pour être prêts dans deux mois. Car ce jour-là se rejoindront au parc du château de Bouvines plus de 200 chanteurs.

Ils interpréteront un programme adapté à cette circonstance historique : notamment la cantate Liberté (poème de Paul Eluard, sur une musique de Roger Calmel), l’Ode à la joie, ou la Prière de Philippe Auguste.

Ce psaume a été jadis réellement chanté sur le champ de bataille même. Ce psaume vient d’être mis en musique François-Pierre Descamps, professeur au Mozarteum de Salzbourg, compositeur, chef de chœur à Vienne, chef d’orchestre, et violoncelliste. Celui-ci se libère, certains week-ends, pour venir à Bouvines faire répéter ce vaste chœur.

Il espère même pouvoir faire venir le grand baryton Sébastien Soulès.

0

Commémoration officielle – Le déroulement de la journée du 27/07

 

Le déroulement de la journée du 27/07

2

 

Messe commémorative

Cérémonie A 10h00 en l’église Saint-Pierre de Bouvines

Célébrée par Monseigneur Ulrich, archevêque de Lille et l’Abbé Nicolas Duquesne au sein de l’Eglise Saint Pierre de Bouvines. En présence de Monseigneur Podvin ainsi que de nombreux officiels et personnalités.

 

Dépôt de gerbe3

Recueillement à 11H30 au Monument Commémoratif

Dépôt d’une gerbe au monument par la municipalité de Bouvines.

Ce recueillement sera accompagné d’un cortège d’enfants en costumes d’époques portant des drapeaux à l’effigie de la France et de l’Europe. En présence de la fanfare des anciens du 43ème Régiment de l’Infanterie de Lille ainsi que les pompiers du centre de secours « Lille-Bouvines ». Ce recueillement sera suivi d’une allocution du Maire.


4

5

Concert des chorales

Concert à 14h30  - Manifestation ouverte au public
Parc du château du château du Monastère

Cette manifestation regroupe plus de 200 choristes venus d’horizon différents : l’Autriche, la Belgique et la France.
La chorale de Bouvines « LE CANTUS » dirigé par Monsieur Descamps fera partie du chœur.
Les choristes seront accompagnés d’un quatuor et d’un jeune soliste international de renom, Sébastien Soulès. Ils interpréteront l’Hymne à la Paix « la Cantate Liberté » composé par Monsieur Calmel

 Pot de clôture des festivités à 16h30

0

Invitation à la commémoration officielle du 27/07/2014

L’invitation à la commémoration officielle est à votre disposition ici

Download (PDF, 5.98MB)

0

2014 commémoration du 27 juillet – photos Renaud Avez

Ce 27 juillet 2014, Bouvines a fêté le 800e anniversaire de la célèbre bataille, M. Alain Bernard maire, entouré de M. Guillaume Thirard, Mme Catherine Genisson, M. Patrick Kanner, et de nombreuses personnalités civiles, militaires, ecclésiastiques, de nombreux députés, sénateurs, maires des environs. La maison de Bourbon, représentée par Monseigneur le prince de Bourbon, duc d’Anjou, le prince Axel de Bourbon-Parme, le prince et la princesse de Bauffremont, le Comte de Beaumont-Beynac, ento…

Voir le diaporama

0

La bataille de Bouvines c’était il y a 800 ans exactement

Aujourd’hui, Bouvines célèbre les 800 ans de la bataille qui a rendu la ville célèbre. Mais au fait de quelle bataille s’agit-il exactement ?

bouvines_fr3

© MAXPPP Vitrail de l’église de Bouvines, reconstituant la bataille.

Les 27 juillet 1214, le roi de France Philippe Auguste et son armée affrontent une coalition de seigneurs et princes français allié au roi d’Angleterre Jean sans Terre. La France gagnera cette bataille qui, en fait, marquera la fin du pouvoir féodal. Le roi s’impose face aux seigneurs. On dit que cette victoire marque le début d’un « sentiment de nation ».

La bataille en elle même a nécessité une préparation tactique. Mais l’armée française, pourtant inférieure en nombre, est sortie largement victorieuse de l’affrontement. Pour le roi Philippe Auguste, le bilan est très positif. Il est désormais le chef incontesté. Les festivités à Paris, durèrent 6 jours et une abbaye -l’Abbaye de la Victoire- sur l’évêché de Senlis, fut même constuite en souvenir de la bataille. La bataille fait aussi l’objet de grandes fresques picturales et en vitrail dans l’église de la ville notamment…

Les festivités

Les officiels lors de la cérémonie du 800ème anniversaire de Bouvines

Les officiels lors de la cérémonie du 800ème anniversaire de Bouvines

Pour fêter dignement le 800ème anniversaire de la bataille (qui en 1914, n’avait pas pu avoir un anniversaire tel que souhaité), de nombreuses manifestations sont prévues. Si, le premier ministre Manuel Valls a finalement annulé sa venue. Les commémorations auront bien lieu.

Depuis plusieurs mois déjà, de multiples opérations ont lieu telle qu’une reconstitutionde la bataille en playmobil. Un exposition permanente interactive a ouvert ses portes. Différents concerts ont eu lieu. un son et lumière a été créé spécialement. Le tour de France a fait une étape dans la ville, à cette occasion.

0

Vidéo de la commémoration officielle

Video André Masquelier

0

Video Concert du 27 juillet

Video Concert du 27 juillet

https://www.youtube.com/channel/UCOOPrfFIAy5CAveKFEPsT