8ème vitrail

L’évêque de Beauvais livre le comte Salisbury à Jean de Nivelles.

La bataille commence.

A la gauche de l’armée française, les comtes de Ponthieu et de Salisbury.

Très vite, le comte Robert de Dreux est menacé.

Son frère Philippe de Dreux, évêque de Beauvais, se précipite alors dans la mêlée et abat le gigantesque comte de Salisbury.

Le vitrail représente le belliqueux prélat, à cheval, devant son ennemi étendu à ses pieds ; il le désigne à Jean de Nivelles qui le fait prisonnier.

Derrière, l’armée française enfonce le corps d’armée anglais.